Touroparc, c’est d’abord une immersion dans un monde verdoyant, peuplé de 700 animaux. Des tapirs au pandas roux, les sentiers vous emmènent d’un univers à un autre, pour une découverte ludique et pédagogique.

Lions, lémuriens, girafes, mais aussi tortues géantes, flamants roses, rhinocéros indien… ils sont là !
700 animaux de 140 espèces différentes vivent en harmonie sur les 12 hectares de nature. Une harmonie qui jacte, caquette, rugit… Touroparc accueille autant les mammifères que les oiseaux et reptiles.

Qu’elle soit de terre ou aquatique, rampante ou volante, d’Afrique ou d’Asie, chaque espèce profite d’un espace pensé pour elle, pour un épanouissement serein de chaque animal.

 

Des animaux qui bougent et évoluent librement…

Les situations comportementales des animaux sont un bon indicateur de leur bien-être et de leur santé. La manière dont les animaux vivent, tissent des liens sociaux, notamment avec les autres espèces avec lesquelles ils partagent leurs enclos, courent, se baignent, paradent, se chamaillent, sont autant de signes pour les vétérinaires et les soigneurs.

… curieux

Bien dans leur tête et dans leur peau, les animaux peuvent montrer une certaine curiosité à votre égard. Celui qui regarde est donc, à son tour, observé. Ainsi, les émeus, les suricates ou encore les girafes vous suivent depuis leurs enclos et n’hésitent pas à cesser toute activité pour regarder passer ce bien mystérieux animal qui déambule dans les allées du parc !

… qui se reproduisent

Une bonne sociologie comportementale, de bonnes conditions physiologiques, une bonne alimentation et un certain confort suscitent les reproductions. Bien nourris, bien logés et en bonne santé, les animaux ne manquent donc pas de se reproduire. Nous assistons régulièrement à diverses naissances au sein du parc.

Le soin porté à l’alimentation

Point essentiel du bien-être des animaux : l’alimentation. Chaque espèce est donc nourrie avec le plus grand soin, en tenant compte non seulement des besoins physiologiques de chaque pensionnaire, de son régime alimentaire mais également des rythmes et conditions de vie de chacun.

Ainsi, le phénomène d’hibernation, par exemple, est respecté pour les espèces concernées. Lâché de criquets dans l’enclos des suricates ou encore nectar de pollen, riz soufflé, blédine et miel pour les ouistitis. La distribution de nourriture et de friandises sont autant de moments clefs dans la journée des soigneurs.

Ils permettent d’observer la bonne santé et l’état général des animaux.

Back to Top