En plus de soutenir le fonds de conservation de l’Association Francaise des Parcs Zoologiques ( afdpz )
Touroparc Conservation soutient :

 

 

Kalaweit a pour mission la sauvegarde des gibbons et de leur habitat en Indonésie. C’est aujourd’hui le plus grand projet de sauvegarde des gibbons au monde. En Indonésie, les forêts sont mises à mal par l’extraction de bois exotiques et surtout par la production d’huile de palme. En 1998, un jeune français, Chanee, crée l’association Kalaweit dans le but d’aider les gibbons et la préservation de la forêt indonésienne. Sensibilisé par les équipes de Kalaweit, Touroparc Conservation a rejoint la chaîne de solidarité et a acheté symboliquement un hectare de foret en faisant un don exceptionnel à l’association de 1 150 €.


Association constituée depuis 10 ans, RENIALA est une réserve naturelle pour la faune et la flore sur l’île de Madagascar. Le dernier projet de son fondateur, Maurice ADIBA, est la protection, et la réintroduction, quand la situation le permet, des makis catta dans est un espace dédié. Capturé à leur plus jeune âge, les makis catta sont souvent maltraités par la suite. Le but de RENIALA est de sensibiliser les touristes, la population locale et de créer des emplois. En 2011, Touroparc Conservation a signé une convention de partenariat afin d’apporter un soutien financier à l’association (3 000 €), mais aussi une expertise technique via les compétences des collaborateurs du parc. Enfin, Touroparc Conservation a financé l’achat de matériel (puces et lecteur) permettant de tracer et de suivre les animaux.


Créé en 1999, le projet de conservation du calao de Leadbeater à Mabula s’emploie activement à enrayer le déclin de cette espèce dans les différents milieux d’Afrique du Sud. Depuis plusieurs années, les populations de calaos sont suivies localement, ce qui a permis d’en apprendre davantage sur la dynamique de leurs populations. De nombreux jeunes mourants de faim, suite à une diminution des ressources alimentaires, sont régulièrement recueillis et élevé à la main. Dès lors que les petits sont en âge de quitter le nid, ils sont relâchés au sein de zones protégées.


L’association « Tonga : Terre d’accueil » a été créée pour aider les primates et les félins abandonnés, saisis par les autorités sur le territoire français. Les animaux sont saisis pour mauvais traitements, mauvaises conditions de détention ou pour manque de certificat de détention et proviennent de particuliers, de cirques ou de laboratoires. Le but est de les sociabiliser en leur offrant une famille ainsi que des conditions de vie décentes pour ensuite les placer dans les parcs zoologiques partenaires.


Depuis 1996, l’ASGN (Association de Sauvegarde des Girafes du Niger) agit en faveur de la dernière population des Girafes du Niger. L’association se concentre sur le suivi des girafes et de leur habitat, l’aide au développement local et le soutien social et sanitaire dans le village. Cette association est étroitement liée au Bioparc de Doué la Fontaine qui les représente en Europe.

Back to Top
x

VISITES SPÉCIALES AU PLUS PRÈS DES ANIMAUX